Les marées
Cette application a été réalisée avec les données du "Stroom atlas HP 15". Elle représente la variation de courant dans l'Oosterschelde exprimée en "noeuds" par rapport à l'étale de marée haute du port de Vlissingen (Flessingue).

Les parties en vert foncé représentent les bancs de sables découvrants à marée basse, les zones en vert clair sont les limites de l'estran pour une marée basse de coefficient 95 (Gem. LLWS). La flèche bleue horizontale indique le sens général du courant, la verticale indique la progression de la marée.

Pour réaliser cette carte, nous avons découpé l'Oosterschelde en vingt zones distinctes.
Théorie élémentaire sur les marées
Le site du Service Hydrographique et Océanographique de la Marine (France), un must pour se familiariser avec la théorie des marées.
SHOM