Un peu d’histoire…
L'époque pharaonique.
L’époque pharaonique est la plus prestigieuse de l’histoire égyptienne. Les historiens ont divisé cette époque en 31 dynasties qui sont groupées en époques. Les Empires sont les époques qui correspondent aux régimes forts assurant l'unification, la stabilité et la sécurité du pays. Les époques intermédiaires correspondent au morcellement et à l'affaiblissement de l'empire Egyptien.

  Chéops, Chéphren, Mykérinos photo de M. Welters CD-ROM Dive The Red Sea La première unification de l'Egypte date de l’ époque Thinique (3000-2778 av J-C), la 1er et 2e dynastie se distinguèrent par d’importants travaux d'irrigation,le développement de l'écriture et l’apparition des premiers "Nilomètres". L’ Ancien Empire (2778-2263 / 3e-6e dynastie) est l’époque des grands constructeurs de pyramides ; pyramides de Saqquara, Chéops, Chéphren, Mykérinos. La 5e et 6e dynastie se distinguent par l’accroissement de l'influence du clergé d'Héliopolis et l’expansion vers la Nubie. Le culte solaire est adopté comme religion d'état. 

Durant le Moyen empire(2263-2065 av J-C) les pharaons récupérèrent les terres distribuées durant la première époque intermédiaire. 

  Temple d'Hatshepsout Photo de M. Welters CD-ROM Dive The Red Sea Le Nouvel empire (1580-1085 av J-C/ 18e-20e dynastie) est la plus brillante époque de l'histoire pharaonique, tous ses souverains marquèrent l'histoire par leurs conquêtes et leurs constructions, (Vallée des rois, Louxor, Karnac..) ou leurs idées novatrices. La 18e dynastie marque l'expansion de l'empire Egyptien. Amenophys et Thoutmosis I reprennent les territoires du sud perdus depuis la 13e dynastie, colonisent la Nubie et étendent le territoire jusqu'à l'Euphrate. Hatshepsout fille de Thoutmosis II développe le commerce vers l'Erythrée (pays de Pount).Thoutmosis III après 17 campagnes militaires assure la puissance de l'Egypte. Amenophys IV sous le nom d'Akhnaton introduit le culte d'Aton, dieu unique. Cette réforme sera supprimée par Toutankhanon, pharaon enfant qui ne régna que neufs ans mais qui fut le plus célèbre car sa tombe fut retrouvée intacte. la 19e dynastie, C'est la dynastie des pharaons guerriers et bâtisseurs, Ramsès I et II, Séthi I remportèrent des victoires en Palestine, Syrie et poussèrent l'expansion de l'empire vers l'Asie. la 20e dynastie assura les acquis des deux dynasties précédentes, à partir du règne de Ramsès XI s'amorça la décadence de l'empire qui passa alternativement aux mains des Assyriens, des Perses, des Grecs et des Romains.

 

Les grecs (333-30 av J-C) )
Lors de la conquête d'Alexandre le grand, l'Egypte fut épuisée économiquement Les Grecs fondirent la dynastie des Lagides qui donnèrent à l'Egypte quinze rois portant tous le nom de Ptolémée et la célèbre Cléopâtre. Ces rois et reines se comportèrent en "pharaons". Ils se concilièrent les bonnes grâces de la population en conservant leurs us et coutumes. Ils firent construire de nombreux temples (Edfou, Esna, Philae, Dendera….). Le glas de la période grecque sonna en 31av J-C lorsque les armées de Cléopâtre furent défaites à la bataille d'Actium. 

Les romains (30av J-C - 640 )
Karnak Photo de M. Welters CD-ROM Dive The Red Sea Sous la domination romaine, l'Egypte fut considérée comme une lointaine province dont Rome pouvais piller toutes les richesses. L'Egypte fut gouvernée par des préfets et la population locale maintenue dans des rôles subalternes. La montée des religions juive et chrétienne furent le signe d'une forte volonté d'indépendance de la population, les féroces répressions durèrent jusque 312, date à laquelle Constantin reconnut la religion chrétienne. En 379 Theodose interdit tous les cultes païens au profit du christianisme, des temples furent détruits ou transformés en église. En 395 L'Egypte fut rattachée à l'empire d'orient.

 
L’époque musulmane(640-1798)
Monastère de St Catherine Photo de J-C Taymans CD-ROM Dive The Red Sea Ecrasés par les impôts des Byzantins, les Egyptiens, qui étaient chrétiens à cette époque, accueillirent favorablement les troupes de Amr Ibn al-as qui était le lieutenant du calife Omar de Médine en 639. Très vite à la relative liberté laissée par le califat de Médine,succéda le totalitarisme du calife de Damas (dynastie des Omeyyades 658-750) qui pour forcer les conversions à l'islam brimèrent les chrétiens et les écartèrent de l'administration. Jusqu’au rattachement à le empire ottoma en 1517, l’Egypte sera dirigée par de nombreux califats ; Bagdad (dynastie des Abbassides 750-768), les Toulounides (868-905), les Iknchidites (905-969) et les Fatnides(969-1171). Le dernier vizir de cette dynastie, Saladin, repoussa les croisés jusqu'aux côtes de Palestine. A la mort de Saladin ses quatre fils se disputèrent son héritage, finalement après 270 ans de lutte intestine des Sultans issus de la caste des Mamelouks prirent le pouvoir.

 

L’Egypte contemporaine
Méhémet Ali est considéré comme le père de l'Egypte moderne, il développa l’éducation, le réseau routier, l'irrigation, l'industrialisation (filatures, chantiers navals), introduisit des nouvelles cultures (canne à sucre, coton. Il prit le pouvoir en 1805 et se fit sacrer Pacha d'Egypte par le sultan ottoman. Il battit la flotte anglaise à Rosette en 1807 et se débarrassa des dignitaires Mamelouks en 1811.En 1882 les Anglais annexèrent le pays, lord Croner devint consul d'Egypte. On lui doit plusieurs ouvrages hydrauliques, les barrages du Delta (1890), premier barrage d'Assouan (1902), barrage d'Esna (1906). Entre 1914 et 1922 l'Egypte devint protectorat britannique. Cette époque marqua la rupture avec l'empire ottoman, les Anglais dirigèrent le pays d'une main de fer sous la loi martiale. "L'incident de Dinshawai" ou deux Egyptiens furent pendus et plusieurs emprisonnés ou fouettés mit fin au despotisme de lord Croner. Son successeur Eldon Gorst qui parla arabe, mit en place une politique beaucoup plus souple, il se démit en 1911 en faveur de lord Kitchener. Celui-ci établit une nouvelle constitution et une assemblée législative. Le roi Fouad établit la première constitution et instaura une monarchie parlementaire toujours sous la férule des Britanniques. En 1936 il signa les accords qui mirent fin à l'occupation anglaise. Son fils, Farouk fit rentrer l'Egypte à la Société des Nations. Farouchement anti nazis il aida les forces alliées pendant la deuxième guerre mondiale. Le désastre de la guerre de Palestine en 1948-1949 fit sortir "les frères musulmans" de l'ombre, il fut destitué en 1952 par le coup d'état des "officiers libres" dirigé par Gamal Abd-el-Nasser.

De Nasser à Moubarak
Le Nil à Philae Photo de M. Welters CD-ROM Dive The Red Sea Vice-président et ministre sous Naguib, il remplaça celui-ci à la présidence de novembre 1954 jusqu'à sa mort en 1970. Il instaura immédiatement un gouvernement ayant de fortes tendances nationalistes et socialistes et entreprit de développer l'agriculture et les biens d'équipements. Pour financer son projet de barrage à Assouan il nationalisa le canal de Suez le 26 juillet 1956, la France et la Grande-Bretagne lancirent l'opération "Mousquetaire" en vue de reprendre la zone du canal. Désavoué par l'ONU ils furent obligés d'abandonner le terrain, Nasser gagna en prestige et "l'affaire du canal" mit fin à l'influence occidentale en Egypte. Le 5 juin 1967 après le départ des soldats bleus, exigé par l'Egypte, les blindés israéliens déferlèrent sur le Sinaï ; après 6 jours de combats acharnés l'armée Egyptienne fut en complète déroute et le Sinaï occupé. Epuisé par la maladie Nasser mourut le 28 septembre 1970. Anouar el-Sadate vice-président de Nasser, fut élu président en octobre 1972 et immédiatement il se rapprocha de l'occident en "remerciant" les conseillés russes. La guerre du Kippour en 1973, sans être une victoire lui permit d'entamer un processus de négociation avec Israël, de récupérer le Sinaï et d'ouvrir le 14 janvier 1974 le canal de Suez. Les négociations de camp David en septembre 1978 et les accords de Washington en mars 1979 entre l'Egypte et Israël lui valurent le prix Nobel de la paix. Cette paix ne fit pas l'unanimité, Sadate fût assassiné par un groupe intégriste le 6 octobre 1981 lors du défilé militaire commémorant la guerre de 1973. Hosni Moubarak officier de l'armée de l'air il participa à la guerre du Kippour, nommé vice-président en 1975, il succède à Anouar el-Sadate en 1981. Président au mandat peu facile, il doit concilier, d'une part les problèmes d'intégrismes, sa position au sein du monde arabe avec le respect des accords de camp David. Il fut un des artisans les plus actifs dans la recherche de la paix au Moyen-Orient. En 1992 pour lutter contre la montée de l'intégrisme, il défera les terroristes devant les tribunaux militaires, ceux-ci ripostèrent par des attentats sanglants. En 1991 durant la guerre du golphe , il prit position contre l'Irak, se mettant ainsi à dos la plupart des autres nations arabes.

Le texte et les photos sont extraits du CD-Rom Dive The Red Sea, les photos sont de Michel Welters et de Jean-Claude Taymans.  Pour plus de renseignements et télécharger une version "DEMO" regardez le site de JCT Consulting